Différence entre coaching et thérapie.

Quelle(s) différence(s) y-a-t-il entre un coaching et une thérapie ?

Une thérapie se situe dans un cadre normatif de retour à un critère de santé mis en péril par une pathologie.
Le rôle du thérapeute est alors de soigner pour guérir.
On considère alors qu’il y a quelque chose qui ne vas pas comme il faudrait, qu’il y a maladie, alors on consulte un thérapeute.
En s’affichant comme thérapeute le praticien se place dans ce contexte, bien différent de celui du coach.

Le rôle du coach est de permettre et de favoriser une évolution, plus que de faire aller dans la bonne direction.
Le coach ne décide pas pour l’autre de la direction à prendre.
Il accompagne attentivement dans une démarche qu’il ne détermine pas lui même.

Cela dit, il y a des thérapeutes qui font du coaching mieux que des mauvais coachs.
Il y a aussi de soi-disant coachs qui par leur immaturité professionnelle ont des pratiques normatives.


Dans le cadre de cette question, disons que celui qui a recourt à l’aide d'un coach est également délicat à nommer de manière signifiante.

  • Le terme « patient » lié à la thérapie, évoque maladie et passivité (patience).
  • Le terme « client » réduit la relation à une transaction financière.
  • Le terme « sujet » est mal connu du grand public, il est utilisé par les professionnels.
  • Le terme « coaché » est finalement intéressants pour évoquer la différence de démarche. Le fait que le mot "coaché" soit encore flou dans la conceptualisation du grand publique est une ouverture sémantiquement intéressante.

Le terme « développement personnel » qui traduit un chemin vers soi est assez bon aussi. Mais il est à présent tellement utilisé et galvaudé qu’il traduit aussi des cheminements vers bien autre chose que soi. A chacun d’être vigilant.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×